La Pédiatrie Sociale en Communauté

À propos

La pédiatrie sociale en communauté : pour la santé de tous les enfants.

Développée par le Dr Gilles Julien, la pédiatrie sociale en communauté est une approche de santé globale intégrant à la médecine, la pratique du droit et les sciences sociales, permettant:

D’offrir des soins et des services intégrés et personnalisés aux enfants en difficulté âgés de 0 à 18 ans.

De dépister, de réduire ou d’éliminer les stress toxiques nuisant à leur développement dans le respect de l’ensemble de leurs droits fondamentaux.
De leur redonner ainsi qu’à leur famille, du pouvoir et de l’espoir afin de reprendre le contrôle de leur vie tout en étant accompagnés par leur communauté et les établissements.

Pourquoi la pédiatrie sociale en communauté ?

Au Québec, des milliers d’enfants ne reçoivent ni les soins ni l’accompagnement leur permettant de grandir en santé et de se réaliser à leur plein potentiel. Dans les milieux de vie difficiles, ces manques ont des conséquences graves sur leur développement global et leur santé. Ils peuvent résulter en une augmentation des risques de maladies chroniques à l’âge adulte. La pédiatrie sociale en communauté, axée sur les besoins, intérêts et forces de l’enfant, vient répondre à ces besoins en soignant, en accompagnant et en outillant les enfants et leur famille.

Comment soigner et outiller nos enfants pour la vie

La pédiatrie sociale en communauté est basée sur une approche de soins intégrés centrée autour des besoins de l’enfant. Ce modèle de santé globale donne une place centrale à l’enfant, à sa famille et à son réseau social. Des soins et des services sont offerts par une équipe de professionnels et de bénévoles dédiés qui travaillent en complémentarité avec les établissements et la communauté, pour le bien-être et le développement de l’enfant, à l’image d’un grand cercle protecteur et bienveillant.

Le modèle

Le CPSCGS Accroche-coeur est un organisme communautaire qui suit la mission de la Fondation du Dr Julien. Ce modèle de soins interdisciplinaire, intersectoriel et mobilisateur favorise une approche systémique de la santé de l’enfant en interrelation constante avec ses milieux de vie. Basé sur la méthode APCA (apprivoiser, Partager, Comprendre, agir), ce modèle a démontré qu’il aide à stimuler un fort lien initial et à développer à tous les niveaux la collaboration entre les enfants, les familles et les ressources d’aide.

Méthode APCA

w

Apprivoiser

Apprivoiser, c’est apprendre à se connaître, se rapprocher, créer une relation de confiance pour travailler en partenariat.

+

Partager

Partager, c’est échanger avec l’enfant, sa famille et les personnes qui l’entourent pour accueillir sans préjugés ni jugements, les émotions, les faits et les idées.

Comprendre

Comprendre, c’est décoder les problèmes et le contexte global, mettre en commun les hypothèses des intervenants et orienter les gestes à poser.

N

Agir

Agir, c’est créer et mettre en place le plan d’action avec l’enfant, impliquer la famille élargie et la communauté appelées à le mettre en place.

Avec cette approche, nous voulons remettre aux familles le pouvoir de participer aux prises de décision. Par une approche empathique, nos équipes cliniques formées d’un médecin et d’un travailleur social s’attarderont à créer des liens de confiance mutuelle avec les enfants et leur famille, ainsi qu’avec tout adulte significatif dans le parcours de l’enfant. À ces équipes se grefferont ponctuellement des professionnels tels des orthophonistes, psychoéducateurs, ergothérapeutes, physiothérapeutes, psychologues, etc. Dans le contexte où ces services existent déjà, le CPSCGS ne cherchera pas à les dupliquer. Nous travaillerons en collaboration avec les professionnels impliqués dans le CISSS Gaspésie, le Centre-Jeunesse, les CLSC des trois MRC, les milieux éducatifs, communautaires et juridiques. Si les familles sont en attente de services de ces institutions, nous offrirons des services en attendant la mise en place des soins traditionnels et aiderons les familles dans le cheminement à travers les corridors de services attendus.

La démarche clinique

La rencontre d’évaluation/orientation propose une démarche clinique qui met en application la méthode APCA.  Elle mise sur une dynamique collaborative centrée sur les besoins de l’enfant. Elle précède le « Suivi/accompagnement » qui englobe plusieurs soins et services tout au long de la trajectoire de vie de l’enfant.

1. L’accueil

Ce premier contact avec l’enfant et sa famille se fait simplement, comme à la maison. Accueillis par la personne responsable de l’accueil, le médecin et la travailleuse sociale, on joue, on fait connaissance et on s’apprivoise.

2. L’ouverture

L’enfant et les participants prennent place autour d’une table; il se crée un univers de partage et de convivialité. L’enfant présente les gens qui l’accompagnent. Le déroulement de la rencontre est expliqué.

3. Le partage

Le médecin et l’intervenant psychosocial cherchent à comprendre la problématique, en échangeant avec l’enfant et les participants, sur sa situation et celle de sa famille. On souligne leurs forces tout en identifiant leurs besoins et leurs droits.

Qui fait quoi?

Toute une équipe en première ligne

La pédiatrie sociale en communauté est une approche de santé holistique basée sur le décloisonnement des disciplines et la cointervention permet la mise en commun d’informations, le partage d’expertises, de recherche et de mise en place de solutions, en étroite collaboration avec l’enfant et sa famille. Le suivi et l’accompagnement s’inscrivent sur la trajectoire de vie de l’enfant, pour son bien-être et sa santé globale. Ainsi, intervenants et spécialistes travaillent en collaboration pour offrir une gamme de soins et services intégrés et personnalisés. Leur objectif: que chaque enfant puisse développer son extraordinaire potentiel.

Rôles

Médecin-pédiatre

La pédiatre sociale ou le médecin de famille spécialisé en pédiatrie sociale agit comme une chef d’orchestre au sein de l’équipe afin de soigner chez l’enfant, ce qui peut être blessé dans son corps, son cœur et son âme à cause de conditions de vie difficiles. Elle travaille en duo avec un intervenant psychosocial et l’enfant, afin d’établir le diagnostic et le plan d’action.

Intervenant psychosocial

L’intervenant social, comme par exemple une travailleuse sociale, joue un rôle pivot puisqu’elle permet de compléter l’évaluation médicale par une évaluation psychosociale de l’enfant. Elle coordonne l’accès à une gamme de soins et de services adaptés et intégrés pour mettre en œuvre le plan d’action qui émerge de l’évaluation clinique.

 

Services psychosociaux et psychoéducatifs

Le suivi psychosocial, psychoéducatif et trajectoires de vie.

Avocate-médiatrice

L’avocate-médiatrice est formée pour détecter les droits non respectés, pour trouver des solutions concrètes aux problèmes légaux affectant la santé de l’enfant et faciliter l’accès à la justice au besoin. Elle s’assure de la participation réelle de l’enfant au processus afin qu’il comprenne bien ses droits et devienne lui-même un acteur de changement.

Services juridiques

le Cercle de l’enfant, les consultations juridiques et la médiation familiale et civile.

Les droits des enfants

7 grands principes

Le modèle de pédiatrie sociale en communauté du Dr Julien se base sur la Convention relative aux droits de l’enfant, traité international qui énonce 41 droits que nous avons résumés en 7 grands principes. Ces principes guident toutes les interventions en pédiatrie sociale en communauté.

Vous aimeriez contribuer à la mission du Centre ?

Accroche-cœur, Centre de pédiatrie sociale en communauté Gaspésie Sud

Adresse : 188, rue Rodolphe-Lemieux
Chandler, Québec, G0C 1K0

Téléphone : 418-689-8545
Télécopieur : 418-689-8546

Courriel : coordonnatrice@pediatrieaccrochecoeur.com